Un merle ça raconte !

J’ai une préférence pour le merle noir. Son chant d’abord, mais aussi sa vivacité et son tempérament dans les arbustes.

Ici c’est le temps des merises, nous ne sommes plus au mois de mai et le merle n’est pas moqueur, il se souvient !

La rencontre avec un oiseau comme le merle noir est un billet pour un voyage à grande vitesse dans l’enfance.

Outre son chant qui enveloppe les espaces de nature où je vivais, il y a une anecdote, un souvenir qui accompagne ma vie d’adulte.

Vers l’âge de 8 ans j’ai raconté à un ado de l’époque que je possédais au fond d’une armoire familiale, un collier fait d’œufs de merles. Des œufs vidés bien sûr.

Le merle se souvient.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s