Une discrète colocataire

Qui s’excuse le plus de gêner l’autre ? La présence d’une chauve souris dans la cave ( ancienne étable), nous a mis dans l’embarras les premiers temps. Nous ne voulions pas déranger un mammifère en danger de disparition et question, comment faire pour faciliter sa protection tout en occupant les lieux ?

Avec le temps nous avons compris que ce petit rhinolophe (prénommé Simone depuis )savait se faire très discret et semblait nous observer à son tour et se demandant comment faire pour se faire oublier. C’est le secret d’une bonne cohabitation.

Accroché à sa poutre on ne le remarque dans la pénombre de la cave.

Qui observe l’autre ?

La cohabitation finalement se passe très bien, mais veillons à ne pas boucher cet accès qui lui permet de sortie le soir en volant.Le jour mieux vaut maintenir une pénombre .

Une ouverture pour le passage du petit rhinolophe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s